Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Séminaire ISTeP - Pierre Olivier Bruna

Caractérisation multi-échelles des hétérogénéités dans les réservoirs non conventionnels

Lorsqu’on les compare avec les systèmes réservoirs conventionnels, les roches dites « tight » apparaissent globalement homogènes en terme de propriétés pétrophysiques, de faciès ou encore de type de fractures. Pourtant, ces roches sont capables de stocker et de produire de grande quantité de fluide ce qui constitue actuellement un enjeu économique majeur. Dans ce contexte, la question suivante peut être soulevée : quels sont le type, la taille et la distribution des hétérogénéités qui doivent être considérées comme utiles pour une meilleure description, compréhension et optimisation de la production des ressources dans ces roches ?
Pour répondre à cette question, deux cas d’étude vont être considérés, un aquifère « tight » du sud-est de la France et un réservoir d’hydrocarbures non-conventionnel du Northern Territory of Australia. La combinaison d’approches structurales, sédimentologiques et de modélisation 3D a été utilisé pour définir les paramètres clefs qui contrôlent l’hétérogénéité du réservoir. Ce travail constitue une base originale pour développer une méthode systématique permettant de mieux comprendre le comportement de ces réservoirs.



01/04/2016 à 12h30, Salle Fourcade (Tour 55-56, 4ème étage)

21/07/16

Traductions :

    A voir

     

     

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 155 membres dont :

    • 16 professeurs (dont 2 associés)
    • 28 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche
    • 4 chargés de recherche
    • 13 ATER et post-docs
    • 50 doctorants
    • 24 ITA-IATOS
    • 18 collaborateurs bénévoles (dont 9 émérites)