Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Bellahsen Nicolas

Equipe : Déformations, sismotectonique, imagerie, relief

Maître de conférences

UPMC - Campus Jussieu, Tour 46-45, 2e étage - Case courrier 129

Tél : 01 44 27 74 64 - nicolas.bellahsen@upmc.fr

Thèmes de recherche

Evolution structurale et thermique des prismes collisionnels

Dans les Alpes externes, nous nous sommes intéressés aux déformations distribuées alpines du socle. C’est dans ces zones que l’on peut arriver à mieux comprendre la cinématique et la mécanique du prisme collisionel pour deux raisons au moins : (1) une part importante du raccourcissement collisionel s’est produite dans la zone externe (des Alpes) et (2) la croûte y a été enfouie à 10-20 km, déformée dans le facies schiste vert, et son exhumation fournit donc une image claire des mécanismes et taux de déformation qui se produisent à mi-croûte dans un prisme orogénique. Les résultats acquis l’ont été notamment dans deux thèses : celle de Mathieu Bellanger financée par le BRGM et soutenue en novembre 2013 et celle en cours d’Alexandre Boutoux. Ces deux thèses ainsi que mes propres travaux nous ont permis de mieux documenter les déformations compressives des Alpes externes (terrain), de les dater (Ar/Ar, thermochronologie basse température), de déterminer leur température (thermobarométrie), de mieux les quantifier (équilibrage de coupe) et enfin de contraindre les circulations de fluides (sur lesquelles je reviendrai plus bas).

Nos résultats sont essentiellement les suivants. Les déformations du socle sont, dans les Alpes occidentales externes (latitude Grenoble), relativement distribuées dans des zones de cisaillement très larges à vergence Ouest actives pendant 10 My, de 35 à 25 Ma environ, notamment localisées sous les bassins syn-rift jurassiques hérités. Les failles normales jurassiques héritées ne sont pas réactivées, la couverture n’est pas décollée du socle. Ces caractéristiques sont celles d’une croûte peu résistante, affaiblie par l’enfouissement tectonique sous les unités internes, la présence des bassins hérités et l’adoucissement syn-cinématique dû surtout à la transformation feldspath-mica.

Ce style structural est semblable à celui que nous sommes en train de caractériser plus au nord, vers le Mont Blanc. Toutefois, les taux de raccourcissement et d’exhumation de la croûte sont 2 à 3 fois supérieur vers le nord, ce qui est compatible avec la structure en « antiformal stack » sous le Mont Blanc. C’est aussi compatible avec la paléogéographie des bassins mésozoiques qui peuvent avoir contrôlé la variation spatiale des conditions du métamorphisme collisionel alpin et par voie de conséquence la cinématique du raccourcissement collisionel.

Evolution structurale des rifts et marges passives

Une partie des travaux menés dans le cadre de l’ANR YOCMAL s’est concrétisée en un volume spécial de Tectonophysics en 2013 consacré à la région Afar-Aden. Dans ces travaux récents, nous nous sommes attachés à comprendre le rôle des forces de flottabilité dans la structuration du rift d’Aden et du bassin océanique. Nous avons montré que ces forces étaient actives pendant le rifting comme l’atteste une population de failles normales parallèles au Golfe (ENE-WSW, dues à une extension locale sub-perpendiculaire) de manière transitoire pendant les stades tardi-syn-rift. Nous avons aussi montré que ces forces de flottabilité augmentaient en direction du point chaud des Afars et que, couplées à un affaiblissement thermique de la lithosphère, elles sont responsables d’une localisation plus abrupte du rift qui se localise ainsi, de même que la transition océan-continent, obliquement aux bassins syn-rift précoces. Cette localisation oblique est donc une conséquence de l’activité du point chaud des Afars et de l’anomalie thermique qu’il induit dans l’asthénosphère et la lithosphère. Ainsi, trois domaines sont définis dans le Golfe d’Aden : un domaine ouest où la ride est oblique à la divergence mais relativement segmentée et où les segments sont peu décalés ce qui est typique de l’influence du point chaud et l’apport magmatique important ; un domaine est où elle présente de longs segments avec d’importants décalages et un domaine central où la dorsale est très segmentée.

Dans le rift oblique puis jeune bassin océanique qu’était le Golfe d’Aden, se sont développées de nombreuses failles transformantes. Nous avons particulièrement étudié l’initiation de l’une d’entre elles, la transformante d’Hadibo-Sharbithat. L’étude du système faille transformante/zone de fractures du même nom et sa connexion au niveau de la faille de transfert d’Hadibo à terre sur l’île de Socotra (Sud-est Golfe d’Aden) montre que l’extension se localise très tôt au niveau de la faille de transfert héritée et réactivée en faille normale oblique. Puis, son jeu devient plus décrochant. De part et d’autre, les structures extensives sont très différentes, tant en carte qu’en coupe. De plus, le calendrier des mouvements verticaux est différent à l’est et à l’ouest de l’île : à l’est, la dénudation tectonique commence très tôt (vers 38 Ma) puis s’arrête (l’extension migre vers la marge distale) pour ne recommencer que vers 20 Ma (syn-TOC, transition océan-continent) au moment de l’exhumation du manteau et de l’initiation de la faille transformante de Hadibo-Sharbithat. A l’ouest, de la faille de transfert, la dénudation commence un peu plus tard et ne se fait pas en deux étapes, probablement en raison de l’éloignement à la faille de transfert.
La zone de fractures d’Hadibo-Sharbithat représente une ancienne faille transformante nommée de type 1-T. Type 1 signifie que les failles transformantes correspondantes se sont formées au niveau de structures syn-rift pendant la période tardi syn-rift à syn TOC; type 1-T signifie qu’elles se sont initiées au niveau d’une faille de Transfert. Les autres zones de fractures de type 1 ont été nommées P (pour Pre-existing fault quand elles réactivent des structures héritées) et C (pour Continental transform fault lorsque ces structures se sont formées comme des failles transformantes continentales qui séparaient un domaine étiré d’un domaine pas où peu étiré). La faille transformante principale du Golfe, la transformante d’Alula Fartak, est pourtant la plus énigmatique du point de vue de son initiation. Nous l’avons interprété comme réactivant une faille pré-existante (type 1-P). ou comme due à la déformation d’un bassin Mésozoïque hérité peu réactivé et déformé qui localise une zone transformante.
Les zones de fractures de type 2 et 3 s’initient respectivement pendant et après la TOC. Cette classification s’inspire de celle des zones transformantes océaniques mais est fondamentalement différente dans le sens où elle est basée sur les relations structurales qu’entretiennent les zones de fractures avec les structures des marges passives. Ainsi, nous avons présenté, en lien avec l’étude structurale de Socotra et pour bâtir cette classification, une synthèse des relations failles de transfert/zones de fractures/failles transformantes dans divers bassins océaniques ou continentaux (Atlantique nord et sud, Golfe de Suez, rifts est-africains).

Interactions fractures/fluides/roches

Nous avons récemment travaillé sur un projet concernant les circulations de fluides dans les réseaux de fractures diffuses des anticlinaux à cœur de socle du Wyoming (thèse Nicolas Beaudoin, 2009-2012). Nous avons cherché à caractériser l’évolution structurale et microstructurale de deux anticlinaux (Sheep Mountain et Rattlesnake Mountain Anticlines), l’origine des fluides qui circulent dans les fractures, leur pression et température, leur chemin de migration et leurs interactions avec les roches. Pour ce faire, nous avons mené une étude structurale de terrain, une étude géochimique et microthermométrique et une étude mécanique. Nous avons d’abord montré que les failles de socle drainent efficacement et rapidement les fluides qui, dans la couverture, circulent et minéralisent dans les fractures. Les minéralisations témoignent de fluides chauds surtout pendant les périodes syn-pli, c’est à dire au moment où des fractures connectées en ouverture (mode I) se forment. Les pressions de fluides augmentent pendant la période pré-pli (Layer Parallel Shortening, LPS) pour chuter pendant la période syn-pli. A l’échelle du bassin, les fluides semblent avoir circulés depuis l’intérieur de la chaine Sevier-Laramide (Crétacé supérieur-Paléocène), notamment dans le socle et sont expulsés vers la couverture lors des périodes de flexure et de plissement (ouverture de joints, forte perméabilité hydraulique verticale).

Bibliographie récente

2014

- Bellanger M., Augier R., Bellahsen N., Jolivet L., Beyssac O., Monié P., Baudin T. 2014. Shortening of the European Dauphinois margin (Oisans Massif, Western Alps): new insights from RSCM maximum temperature estimates and 40Ar/39Ar in situ dating. Journal of geodynamics, in press
- Famin V., H. Raimbourg, S. Garcia, N. Bellahsen, Y. Hamada, A.M. Boullier, O. Fabbri, L. Michon, T. Uchide, T. Ricci, T. Hirono, K. Kawabata. 2014. Stress rotations and the long-term weakness of the Median Tectonic Line and the Nojima fault. Tectonics doi 10.1002/2014TC003600
- Boutoux A., Verlaguet A., Bellahsen N., Lacombe O., Villemant B., Caron B., Martin E., Assayag N., Cartigny P. 2014. Fluid systems above basement shear zones during inversion of pre-orogenic sedimentary basins (External Crystalline Massifs, Western Alps). Lithos doi 10.1016/j.lithos.2014.07.005
- Jourdon A., Rolland Y., Petit C., Bellahsen N. 2014. Style of Alpine tectonic deformation in the Castellane fold-and-thrust belt, (SW Alps, France): Insights from balanced cross-sections. Tectonophysics, doi 10.1016/j.tecto.2014.06.022
Bellahsen N., F. Mouthereau, A. Boutoux, M. Bellanger, O. Lacombe, L. Jolivet, Y. Rolland. 2014. Collision kinematics in the western external Alps, Tectonics, doi :10.1002/2013TC003453
- Boutoux, A., Bellahsen N., O. Lacombe, A. Verlaguet, and F. Mouthereau. 2014. Inversion of Pre-orogenic Extensional Basins in the External Western Alps: Structure, Microstructures and Restoration. Journal of Structural Geology 60, 13–29. doi:10.1016/j.jsg.2013.12.014.
- Bellanger, M., Bellahsen N., L. Jolivet, T. Baudin, R. Augier, A. Boutoux. 2014. Basement shear zones development and shortening kinematics in the Ecrins Massif, Western Alps. Tectonics 33, 84-111. doi:10.1002/2013TC003294. (*)
- Beaudoin, N., Bellahsen N., O. Lacombe, L. Emmanuel, J. Pironon. 2014. Crustal-scale fluid flow during the tectonic evolution of the Bighorn Basin (Wyoming, USA). Basin Research doi:10.1111/bre.12032 (*)
- Beaudoin, N., O. Lacombe, Bellahsen N., K. Amrouch, J.M. Daniel. 2014. Evolution of pore-fluid pressure during folding and basin contraction in overpressured reservoirs: Insights from the Madison-Phosphoria carbonate formations in the Bighorn Basin (Wyoming, USA). Marine and Petroleum Geology. doi: 10.1016/j.marpetgeo.2013.12.009
- Agard P., Zuo X., Funiciello F., Bellahsen N., Faccenna C., Savva D. 2014. Obduction: why, how and where. Clues from analog models, Earth and Planetary Sciences, doi:10.1016/j.epsl.2014.02.021.

2013

Bellahsen N., L. Husson, J. Autin, S. Leroy, and E. d’Acremont. 2013a. The Effect of Thermal Weakening and Buoyancy Forces on Rift Localization: Field Evidences from the Gulf of Aden Oblique Rifting. Tectonophysics 607, 80–97. doi:10.1016/j.tecto.2013.05.042.

Bellahsen N., S. Leroy, J. Autin, P. Razin, E. d’Acremont, H. Sloan, R. Pik, A. Ahmed, and K. Khanbari. 2013b. Pre-existing Oblique Transfer Zones and Transfer/transform Relationships in Continental Margins: New Insights from the Southeastern Gulf of Aden, Socotra Island, Yemen. Tectonophysics 607, 32–50. doi:10.1016/j.tecto.2013.07.036.
- Autin, J., Bellahsen N., S. Leroy, L. Husson, M.-O. Beslier, and E. d’Acremont. 2013. The Role of Structural Inheritance in Oblique Rifting: Insights from Analogue Models and Application to the Gulf of Aden. Tectonophysics 607, 51–64. doi:10.1016/j.tecto.2013.05.041.
- Pik, R., Bellahsen N., S. Leroy, Y. Denele, P. Razin, A. Ahmed, and K. Khanbari. 2013. Structural Control of Basement Denudation During Rifting Revealed by Low-temperature (U-Th-Sm)/He Thermochronology of the Socotra Island Basement Southern Gulf of Aden Margin. Tectonophysics 607, 17–31. doi:10.1016/j.tecto.2013.07.038.
- Beaudoin, N., O. Lacombe, Bellahsen N., and L. Emmanuel. 2013. Contribution of Studies of Sub-seismic Fracture Populations to Paleo-hydrological Reconstructions (Bighorn Basin, USA). Edited by R. Hellmann and H. Pitsch. Proceedings of the Fourteenth International Symposium on Water-Rock Interaction, Wri 14, 57–60. doi:10.1016/j.proeps.2013.03.198.
- Watremez, L., E. Burov, E. d’Acremont, S. Leroy, B. Huet, L. LePourhiet, and Bellahsen N., 2013. Buoyancy and Localizing Properties of Continental Mantle Lithosphere: Insights from Thermomechanical Models of the Eastern Gulf of Aden. Geochemistry Geophysics Geosystems 14, 2800–2817. doi:10.1002/ggge.20179.

2012

Bellahsen N., L. Jolivet, O. Lacombe, M. Bellanger, A. Boutoux, S. Garcia, F. Mouthereau, L. Le Pourhiet, and C. Gumiaux. 2012. Mechanisms of Margin Inversion in the External Western Alps: Implications for Crustal Rheology. Tectonophysics 560, 62–83. doi:10.1016/j.tecto.2012.06.022.

- Beaudoin, N., R. Lepretre, Bellahsen N., O. Lacombe, K. Amrouch, J.-P. Callot, L. Emmanuel, and J.-M. Daniel. 2012. Structural and Microstructural Evolution of the Rattlesnake Mountain Anticline (Wyoming, USA): New Insights into the Sevier and Laramide Orogenic Stress Build-up in the Bighorn Basin. Tectonophysics 576, 20–45. doi:10.1016/j.tecto.2012.03.036. (*)
- Leroy, S., P. Razin, J. Autin, F. Bache, E. d’Acremont, L. Watremez, J. Robinet, Bellahsen N. et al. 2012. From Rifting to Oceanic Spreading in the Gulf of Aden: a Synthesis. Arabian Journal of Geosciences 5, 859–901. doi:10.1007/s12517-011-0475-4.

2011

- Beaudoin, N., Bellahsen N., O. Lacombe, and L. Emmanuel. 2011. Fracture-controlled Paleohydrogeology in a Basement-cored, Fault-related Fold: Sheep Mountain Anticline, Wyoming, United States. Geochemistry Geophysics Geosystems 12, Q06011. doi:10.1029/2010GC003494. (*)

- Lacombe, O., Bellahsen N., and F. Mouthereau. 2011. Fracture Patterns in the Zagros Simply Folded Belt (Fars, Iran): Constraints on Early Collisional Tectonic History and Role of Basement Faults. Geological Magazine 148, 940–63. doi:10.1017/S001675681100029X.
- Amrouch, K., N. Beaudoin, O. Lacombe, Bellahsen N., and J.-M. Daniel. 2011. Paleostress Magnitudes in Folded Sedimentary Rocks. Geophysical Research Letters 38, L17301. doi:10.1029/2011GL048649.

2010

- Autin, J., Bellahsen N., L. Husson, Marie-Odile Beslier, Sylvie Leroy, and Elia d’Acremont. 2010. Analog Models of Oblique Rifting in a Cold Lithosphere. Tectonics 29, TC6016. doi:10.1029/2010TC002671. (*)

- Autin, J., S. Leroy, M.-O. Beslier, E. d’ Acremont, Philippe Razin, Alessandra Ribodetti, Bellahsen N., Cecile Robin, and Khalfan Al Toubi. 2010. Continental Break-up History of a Deep Magma-poor Margin Based on Seismic Reflection Data (northeastern Gulf of Aden Margin, Offshore Oman). Geophysical Journal International 180, 501–19. doi:10.1111/j.1365-246X.2009.04424.x.
- Amrouch, K., O. Lacombe, Bellahsen N., J.-M. Daniel, and J.-P. Callot. 2010. Stress and Strain Patterns, Kinematics and Deformation Mechanisms in a Basement-cored Anticline: Sheep Mountain Anticline, Wyoming. Tectonics 29, TC1005. doi:10.1029/2009TC002525.
- Amrouch, K., P. Robion, J.-P. Callot, O. Lacombe, J.-M. Daniel, Bellahsen N., and J.-L. Faure. 2010. Constraints on Deformation Mechanisms During Folding Provided by Rock Physical Properties: a Case Study at Sheep Mountain Anticline (Wyoming, USA). Geophysical Journal International 182, 1105–23. doi:10.1111/j.1365-246X.2010.04673.x.
- Leroy, S., F. Lucazeau, E. d’Acremont, L. Watremez, J. Autin, S. Rouzo, Bellahsen N., et al. 2010. Contrasted Styles of Rifting in the Eastern Gulf of Aden: A Combined Wide-angle, Multichannel Seismic, and Heat Flow Survey. Geochemistry Geophysics Geosystems 11, Q07004. doi:10.1029/2009GC002963.

Enseignement

Licence 3 (Polytech’Paris UPMC, école d’ingénieur) : TP Cartographie
Licence 3 (Polytech’Paris UPMC, école d’ingénieur) : Stage de terrain – Géologie
Licence 3 (Sciences de la terre) : Stage de terrain – Tectonique
Master 1 (Polytech’Paris UPMC, école d’ingénieur) : TP cartographie et géologie structurale
Master 1 (Polytech’Paris UPMC, école d’ingénieur) : Stage de terrain – Géologie/Géophysique
Master 1 (SDUEE) : TP Géologie de la France
Master 2 (SDUEE) : Stage terre mer – Tectonique

Responsabilités Unités d’Enseignement
- UE MU011 (TP) Géologie de la France, Master 1 SDUEE
- Stage de terrain Jura, Polytech’Paris UPMC (L3)
- Stage de terrain Alpes, Polytech’Paris UPMC (M1)
- UE Cartographie et Stratigraphie, Polytech’Paris UPMC (M1)
- UE Tectonique et Géotechnique, Polytech’Paris UPMC (M1)
- UE Géologie de l’Ingénieur, Polytech’Paris UPMC (M2)

Responsabilités

Depuis 2013 Membre du conseil scientifique du Référentiel Géologique Français (BRGM)
Depuis 2011 Membre du conseil de l’UMR 7193 ISTEP
Depuis 2011 Membre du groupe d’experts UPMC section 36
Depuis 2010 Membre du conseil de perfectionnement de Polytech’Paris UPMC
Depuis 2009 Responsable filière Sciences de la Terre Polytech’Paris UPMC, année 4 (M1)
Depuis 2009 Rédacteur adjoint au Bulletin de la Société Géologique de France
2009-2013 Membre du bureau de la Société Géologique de France

Animation scientifique

Responsabilité de projets nationaux :


2011-2013 : Convention BRGM-UPMC, Alpes 4D (N. Bellahsen)
2011-2012 : INSU Syster, Inversion des marges passives proximales en contexte de collision (N. Bellahsen)
2007-2008 : INSU FFF, Quantification multiscalaire de la déformation : paramètres rhéologiques, vitesses de déformation et rôle des fluides (P. Agard et N. Bellahsen)


Participation à projets :

2014-2017 : Convention IFP (N. Bellahsen & S. Leroy)
2014- : INSU Syster (C. Rosenberg)
2012- : Action Marges, Chantier Afar-Aden (R. Pik et S. Leroy)
2012-2015 : ANR Pyramid (M. Ford), responsable sous-tache Fractures-fluides
2012-2016 : ERC RHEOLITH (L. Jolivet et E. Burov)
2011-2014 : ANR O:NLAP (P. Agard)
2008-2011 : ANR YOCMAL (S. Leroy)
2009-2011 : Convention IFP (O. Lacombe)
2004-2005 : Projet NSF (D. Pollard)

Collaborations nationales (hors ISTeP) : R. Pik (CRPG, Nancy), Y. Denele, F. Mouthereau (GET, Toulouse), Y. Rolland, C. Petit (Geoazur, Nice), L. Jolivet, R. Augier, C. Gumiaux (ISTO, Orléans), L. Husson (ISTERRE, Grenoble), P. Razin (EGID, Bordeaux), O. Beyssac (IMPMC, UPMC), A. Lahfid (BRGM, Orléans), J.M. Daniel, N. Ellouz (IFPEN), J. Pironon, C. Carpentier (Géoressources, Nancy)

Actions d'accompagnement et d'encadrement

Co-encadrements de thèses :


Thèses 2014-2017
- Emmanuel Kaestle. Structure profonde des Alpes, approche géophysique bruit de fond. ISTeP. 
- Richard Wessel. Structure crustale d’Haiti et circulations de fluides. IFPEN-ISTeP.
- Anthony Jourdon. Structure du Tien Shan (Kirgizstan) et réactivation cénozoïque. Géoazur, Nice.

Thèses en cours
- Martin Stab. Evolution tectono-magmatique du rift de l’Afar Central. ISTeP-CRPG. Soutenance prévue printemps 2015. 
- Roland Salardon. Fracturation et circulations de fluides des le Mésozoique des Chainons Béarnais, Zone Nord Pyrénéenne. Georessources-ISTEP. Soutenance prévue automne 2015. 
- Alexandre Boutoux. Déformations et circulations de fluides dans les Alpes occidentales externes. ISTeP. Soutenance prévue début 2015. 

Thèses soutenues
- Mathieu Bellanger. 2013. Evolution géodynamique 3D d'un transect alpin entre Maurienne et Romanche. BRGM-ISTO-ISTP. Soutenance novembre 2013. Actuellement enseignant en collège.
- Nicolas Beaudoin. 2012. Circulations de fluides et mécanique de la croûte cassante en contexte d’avant-pays. ISTeP. Soutenance novembre 2012. Actuellement Post-doc à Glasgow.
- Khalid Amrouch. 2009. Apport des mesures de paléocontraintes à la compréhension des mécanismes de plissement. Exemples de structures plissées aux USA (Wyoming) et en Iran (Zagros). IFP-ISTeP. Soutenance novembre 2009. Actuellement enseignant-chercheur Australie.
- Julia Autin. 2008. Déchirure continentale et segmentation du Golfe d’Aden oriental en contexte de rifting oblique. ISTeP. Soutenance décembre 2008. Actuellement Maître de Conférences Univ. Strasbourg.


Co-encadrements de Master 2 :

- Léa Bayet. 2013. Description micro-structurale et thermo-barométrie des déformations compressives du socle de la zone axiale pyrénéenne. 
- Alexandre Boutoux. 2011. Déformations et circulations de fluides dans la couverture des Alpes occidentales externes. 
- Nicolas Beaudoin. 2009. Etude géochimique et microstructurale de la fracturation de Sheep Mountain Anticline : mise en évidence de paléocirculations de fluides et implications structurale.
- Zuo Xuran. 2009. Modélisations analogiques et numériques de l’obduction. 

Co-encadrements de Master 1 :

- Ella Jewison. 2014. Structure pré-orogénique du bassin du sud-est. Synthèse et cartographie des failles normales Mésozoiques. 
- Alexandre Lecouty. 2014. Quantification et caractérisation du raccourcissement crustal dans le sud-est bétique, Espagne. 
- Camille Sauton. 2014. Structure de la croûte Alpine: nouvelles contraintes sismiques. 
- Léa Bayet. 2012. Structure, microstructures et cinématique de la zone externe des Alpes : massifs des Bornes, Aiguilles Rouges, Mont Blanc. 
- Benedicte Cauquil. 2011. Apport de la caractérisation des circulations de fluides associés à la construction d’un scénario d’évolution de l’anticlinal Blue Ridge. 
- Alexandre Boutoux. 2010. Circulations de fluides dans les anticlinaux de socle du Wyoming. 
- Clark Chahine. 2009. Evolution thermique et structurale des massifs cristallins externes : approche pétrologique basse température. 
- Nicolas Beaudoin. 2008. Fracturation et circulations de fluides dans l’anticlinal Sheep Mountain : géochimie des remplissages de calcite par l’analyse des isotopes stables.
- Clémence Vautier. 2008. Cinématique et mécanique des déformations du massif des Ecrins, Massif Cristallins Externes, Alpes. 
- Dimitri Savva. 2008. Approche analogique de l’obduction. 
- Alexandra Stouls. 2008. Modèles thermomécaniques de la déformation du socle en compression et comparaison avec le massif des Ecrins, Alpes. 
- Laure Ouanhnon. 2007. Cinématique du pli d’Arguis et évolution du bassin de Jaca (Sud Pyrénéen) : cartographie et fracturation.

 

23/02/16

Traductions :

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 155 membres dont :

    • 16 professeurs (dont 2 associés)
    • 28 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche
    • 4 chargés de recherche
    • 13 ATER et post-docs
    • 50 doctorants
    • 24 ITA-IATOS
    • 18 collaborateurs bénévoles (dont 9 émérites)