Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Les activités de recherche à l'ISTeP

25/02/16

Actualités

    • Reportage : Antarctique, ça glace ou ça casse

      Rencontre avec Fabrice Minoletti, géologue, spécialiste de paléoclimatologie à Sorbonne Université. Comment l’étude de mico-algues fossilisées, les coccolithophores, pourraient nous aider à comprendre la cause de la mise en glace de l’Antarctique il y a environ 40 millions d’années ?
      Postcast à écouter ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-mardi-05-fevrier-2019...

    • Les coccolithophoridés à l’Anthropocène : changement de l’ultrastructure de leurs biominéraux face à l’acidification océanique

      Une équipe de chercheurs de l'Institut des sciences de la terre Paris (ISTeP, CNRS/SU) a analysé les effets de l’acidification océanique sur la production de calcite par les coccolithophoridés, non pas empiriquement comme cela est classiquement entrepris, mais en quantifiant les changements ultrastructuraux de leurs biominéraux, les coccolithes. Cette étude contribue à une meilleure compréhension...

    • Workshop : Methane Emission in Lake Baikal

      proposé par Jeffrey Poort, les 25 & 26 septembre 2018 - Voir (.pdf)

    • Continental break-up of the South China Sea stalled by far-field compression

      Article de Laetitia Le Pourhiet sur la dynamique de la propagation de la déchirure continentale en 3D avec une application à la mer de chine qui vient d'être publié dans Nature Geosciences. Ici

    • Pétrole : les preuves de son origine biologique

      Article dans l'Encyclopédie de l'Environnement de François Baudin sur l'origine des pétroles : http://www.encyclopedie-environnement.org/vivant/preuves-origine-biologique-petrole/

    • WestMedFlux2

      Création d'une page Twitter dédiée au programme WestMedFlux2.

Traductions :

    Appartenant à

    20/09/18

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 129 membres dont :

    • 12 professeurs
    • 23 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche
    • 4 chargés de recherche
    • 15 ATER et post-docs
    • 34 doctorants
    • 25 ITA-IATOS
    • 14 collaborateurs bénévoles (dont 7 émérites)